La communication satisfaisante et les obstacles intérieurs.

March 22, 2017

Communiquer, un art qui s'apprend

 

Il n’est pas toujours facile de communiquer de façon satisfaisante, fière de soi, avec l’impression  d'être compris et respecté et d’avoir compris et respecté l'autre.

 

Communiquer est donc un art, un art parfois complexe car plusieurs obstacles peuvent interférer et empêcher une communication authentique. La bonne nouvelle est que la communication, comme tout autre art, s'apprend ! La première étape est de bien vouloir tourner le regard à l'intérieur de soi pour identifier ce qui en soi fait que notre communication n'est pas satisfaisante. C'est aussi apprendre à accepter et accueillir les obstacles intérieurs qui surgissent souvent inévitablement dans la relation aux autres.

 

Quels sont nos obstacles intérieurs ?

Ce sont nos peurs face à l'autre quand nous lui parlons, mais ce sont aussi nos jugements face à ce que nous vivons, notre jugement face à nos peurs, nos limites et nos besoins.

 

Voici quelques peurs qui peuvent être déclenchées dans la relation à l'autre quand nous avons à exprimer un vécu, un besoin ou une limite :  la peur du ridicule, la peur du jugement, la peur que l'autre se ferme, la peur de vivre du rejet, la peur de perdre la relation, la peur du conflit, la peur de se sentir coupable, la peur de la colère, la peur de blesser l'autre, la peur de la réaction de l'autre, la peur de décevoir etc...

 

Réflexion

Pensez à une personne importante de votre vie actuelle avec qui vous avez un vécu, un besoin ou une limite à exprimer.

Quelles sont les peurs qui vous habitent face à cette personne si vous lui exprimez votre message ?

 

 

Le jugement de soi

 

Maintenant les obstacles intérieurs peuvent être aussi votre propre rapport à votre vécu, votre besoin et votre limite. Si vous jugez votre vécu, votre besoin ou votre limite c'est alors que vous rejetez en fait une partie de vous et perdez alors la capacité à vraiment accepter ce que vous vivez et à trouver le chemin permettant de vous occuper de vous en relation.

 

Par exemple Josée vit la peur de ne pas être importante pour Emanuel quand il arrive constamment en retard à leur rendez- vous. Mais Josée se juge dans cette peur, se trouve bébé, immature.  Elle n'arrive donc pas à accueillir sa peur et ainsi accueillir son besoin d'être rassurée par Emanuel que malgré ses retards elle reste importante pour lui. Elle n'arrive pas non plus à lui faire une demande claire d'arriver à l'heure. Elle reste dans le non-dit avec lui, se sent impuissante et entretient de la frustration et de la colère contre lui. Ce qui nuit à la relation et crée de l'éloignement.

 

Réflexion

Quel est votre rapport personnel à vos peurs et vos besoins. Avez- vous tendance à vous juger ou vous rejeter quand vous vivez des peurs ? Avez- vous tendances à minimiser vos besoins ou à les juger aussi ? Quel impact cela a sur vous, sur l'autre et sur votre relation ?

À quoi ressemblerait votre communication si vous acceptiez vos peurs ? Quel impact croyez - vous que cela aurait sur vous et sur l'autre si vous exprimiez vos peurs ? 

 

 

Quoi faire avec nos obstacles ? 

 

C'est un processus que d'apprendre à voir et surtout à accueillir les obstacles intérieurs que nous portons tous quand vient le temps d'exister et de communiquer nos besoins. Cela implique d'accepter notre vulnérabilité, également d'en prendre la responsabilité et arriver à l'assumer de plus en plus dans notre relation aux autres. 

Autre bonne nouvelle , nos peurs  accueillit deviennent alors des alliés et non plus des obstacles. Elles nous informent alors sur le besoin actuel qui émerge dans la relation: besoin de sécurité, besoin d'amour, besoin de limite, besoin d'affirmation, besoin de reconnaissance, besoin de liberté, besoin d'écoute, besoin de connection, besoin de changement etc......

 

Être accompagné dans cette démarche de prise de conscience, d'acceptation et de responsabilité par un thérapeute compétent peut vous aider à faire ce chemin.

 

La Relation d'aide par l'ANDC est un accompagnement de soutien qui vous permettra de retrouver le chemin vers plus de compréhension de ce que vous vivez et plus d'accueil. Cet accueil de vous implique l'acceptation de votre vécu (vos émotions) qui mène vers l'émergence de vos besoins. Cette démarche vous permettra de prendre le chemin vers plus de responsabilité en relation aux autres.

 

Le Thérapeute en Relation d'aide et là pour vous écouter mais aussi vous guider par ses reflets vers plus de pouvoir sur votre vie pour créer des relations plus nourrissantes, authentiques et satisfaisantes.

 

 

Katherine Barr, TRA

Thérapeute en Relation d'aide

Thérapie individuelle et Thérapie de couple

Coaching pour thérapeute et ateliers-conférences

Thérapie à Montréal et par Skype en français et anglais

Please reload

December 4, 2018

Please reload

Archive
Please reload

Katherine Barr, TRA-Thérapeute en Relation d'aide par l'ANDC

CNDA Relationship Therapist md

1160 St-Joseph est, bureau 201, Montréal, Québec  

Tel.: 438-875-3494 

barr_katherine@yahoo.ca