La thérapie de couple, à quoi ça sert ?

 

J'avais envie de prendre un moment pour vous parler des bienfaits possibles de la thérapie de couple et le coaching en communication. En fait quand un couple m’appelle, c’est souvent qu’ils se trouvent dans une impasse au niveau de leur relation, ils n'arrivent plus à s'entendre et se dire sans tomber dans des défensives interminables. La relation devient alors un lieu de conflit et non plus de sécurité et de bienveillance. Ils se sentent parfois impuissants, découragés, perdus et ne voient parfois qu’une solution possible : mettre fin à la relation.

 

Mais comment sortir de cette impasse?

 

Venir chercher du soutien est un pas important mais pour certains, pas toujours facile à faire. Cela demande d'accepter que l'on ne s’en sortira pas sans aide, d’accepter que c’est normal d’avoir besoin d’aide, même dans notre couple. À titre de thérapeute en Relation d'aide je suis là pour d'abord vous offrir un espace sécurisant pour apprendre à accueillir ce que vous vivez sans tomber dans des réactions défensives qui vous éloignent de vous et de l'autre. Car il est bien là l'enjeu dans nos relations, c'est notre rapport à notre vulnérabilité. Quand nous rejetons notre vulnérabilité et tentons de la contrôler, la refouler, la cacher, la juger etc… nous devenons bien malgré nous défensif dans notre façon d'interagir avec l'autre. Ce rejet ou refus face à notre vulnérabilité nous emprisonne car nous perdons la possibilité de nous occuper de nos réels besoins. Mais c’est quoi être vulnérable?  En fait c’est ce que nous vivons: nos peurs, nos manques, nos joies, nos besoins, notre colère, nos peines etc. Être vulnérable c’est écouter et être congruent avec ce qui se passe au coeur de soi-même.

 

Je vous donne un exemple de comment on peut se défendre de notre vulnérabilité:

Lise vivait un manque avec son mari Jules. Il travaillait très tard tous les soirs de la semaine. Elle manquait de temps avec lui et vivait une profonde tristesse et une peur de ne pas être importante pour lui. Elle n'était pas consciente de ce vécu vulnérable éveillé par l'absence de Jules, mais elle s'en défendait en relation avec lui en réagissant dans le reproche avec lui et les critiques "tu n'es jamais là.... les filles ont besoin de toi..... tu travailles trop....".  Elle réagissait aussi par la fermeture et le rejet quand Jules s'approchait d'elle ; elle le repoussait inconsciemment.

 

Jules quant à lui, vivait un sentiment de culpabilité et d'impuissance face à Lise car il travaillait beaucoup, mais il se défendait de cette vulnérabilité en se coupant de lui-même également. Il ne disait rien et s'effaçait, évitait la relation à Lise. Quand elle lui faisait des reproches cela ravivait son sentiment de culpabilité et d'impuissance mais il s'en coupait et changeait de sujet.

Tous les deux sont arrivés en thérapie pris avec le sentiment que l'autre était la source du problème dans le couple. Ce n'est qu'en accueillant leur vulnérabilité, la peur de perdre, la culpabilité, les manques, qu'ils ont trouvé un chemin pour communiquer ce vécu et toucher à leur réel besoin l'un face à l'autre.

 

Cet exemple démontre comment l'accueil de notre vulnérabilité mène vers une relation plus saine avec soi et avec l'autre. La thérapie de couple ou le coaching en communication permet d'apprivoiser cette vulnérabilité et arriver à oser la nommer en relation. C'est avec respect et le souci de vous offrir cet espace de sécurité que je vous propose cette démarche en thérapie de couple. Pour cultiver une relation plus saine avec soi et avec l'autre.

 

#thérapiedecouple #communication #aideauxcouples #problèmesdecouple 

 

 

Please reload

December 4, 2018

Please reload

Archive
Please reload

Katherine Barr, TRA-Thérapeute en Relation d'aide par l'ANDC

CNDA Relationship Therapist md

1160 St-Joseph est, bureau 201, Montréal, Québec  

Tel.: 438-875-3494 

barr_katherine@yahoo.ca